Cet amour-LÀ

cet-amour-la.jpg

Septembre 2021

Avec le soutien des Ateliers Médicis et de

Habitation Haute-Provence

Manosque (04)

Résidence Transat

Été 2017 : la tante de Laetitia lui demande de créer une compilation de chansons d’amour. Se prenant au jeu, Laetitia interroge ses proches. En quelques semaines, elle collecte des dizaines de titres. Elle prend la mesure de l’éclectisme des chansons devenues impossibles à compiler : sentiment amoureux, histoires d’amour ratées, amour vache, amour filial, rêve de jeunesse oublié, moments révolus dans une maison de famille... Mais surtout, chaque titre charriant son anecdote, Laetitia comprend qu’elle est entrée dans l’intimité de centaines de personnes.

 

Dans Cet amour-LÀ, nous adoptons une démarche à la croisée du documentaire et de la performance artistique. L’idée est de collecter à notre tour des chansons sur un territoire donné et de débusquer les souvenirs personnels qui leur sont liés. Puis de transformer les souvenirs en récits courts, partant des chansons elles-mêmes, pour les donner à entendre comme des contes modernes, à la fois intimistes et universels.

 

La collecte des chansons d’amour relève ici d’un artifice et d’une mise en mouvement, pour un ailleurs de la rencontre. Le morceau choisi par les participants devient un objet transitionnel vers son récit de vie. Nous sommes conscients de la portée émotionnelle très forte que constitue cette matière documentaire. À la manière d’un monteur de film, nous devrons couper et ré-agencer le récit pour donner à entendre ce que chaque chanson fait résonner en chacun. Cette question de la fidélité au témoignage ou de sa mise en récit, voire en conte, sera un souci constant de notre travail, de la collecte à l’interprétation.